Sneakers éthiques, on vous dit tout !

Plus que des chaussures, les sneakers sont devenues de véritables articles de mode. Adoptées par toutes les générations et de tous les milieux sociaux confondus, elles posent cependant d’importants problèmes sociaux et environnementaux : sous nos chaussures, une empreinte… Carbone. En ce sens, de nombreuses marques décident de créer des sneakers éthiques, dont la finalité est de proposer aux consommateurs des baskets qui respectent l’homme et sa nature.

 

Quel est l’impact environnemental de nos chaussures ?

Les chaussures, c’est cool, mais ce n’est pas le pied pour l’environnement. En effet, lors de la transformation de la matière première, qui constitue la première phase de vie d’un produit, on estime qu’une paire de chaussures de 850 g (emballage compris) émet en moyenne 4 kg de gaz à effet de serre.

 Avec 34 millions de paires produites par jour, on vous laisse faire le constat ! L’empreinte carbone est actuellement évaluée à :

  • 451 000 allers-retours Paris-New York en avion par jour ;
  • 174 millions de tonnes de CO2 par an, ce qui équivaut à près de la moitié des émissions annuelles de la France.

Et les impacts sociaux dans tout ça ?

Dans une société dominée par la surconsommation, nous assistons à une évolution perpétuelle des tendances. Ce rythme effréné a un impact négatif sur l’environnement, mais également sur les vies humaines qui sont impliquées dans le processus de production.

En effet, beaucoup de fabricants de chaussures traditionnelles délocalisent leur main-d'œuvre afin de produire en masse au moindre coût. Cependant, les conditions de travail du secteur représentent un véritable désastre puisqu’il s’agit d’une demande démesurée de productivité, exploitant de nombreux hommes, femmes et enfants avec des temps de travail indécents, des conditions précaires et dangereuses.

La révolution des sneakers éthiques, ou les « chaussures écolo »

Cools et tendances, les sneakers sont des incontournables de la garde-robe. Si initialement, la fabrication de ces accessoires de mode a un impact considérable sur l’environnement, l’arrivée des sneakers éthiques est une véritable révolution. De nombreuses marques décident de produire de façon plus saine pour éviter de nuire à notre planète. Cuir vegan, à tannage sans chrome ou tannage végétal, caoutchouc naturel, certaines méthodes sont désormais utilisées pour produire des sneakers plus respectueux, tout en restant à la mode.

 

Processus de fabrication des sneakers éthiques

Les sneakers éthiques sont des chaussures qui ont été produites dans le respect de l’environnement. En effet, les matières premières utilisées, le lieu de production et les conditions de fabrication sont des critères essentiels pour déterminer si une sneaker est bien éthique.

 Il faut savoir qu’une marque qui se dit éthique et durable doit respecter les standards minimums de l'Organisation internationale du travail (OIT). Enfin, si les baskets responsables ne sont pas 100% écologiques, elles ont néanmoins le mérite de fournir des efforts considérables pour allier mode et développement durable !

Matières utilisées pour leur conception

Exit le cuir classique, le plastique et les teintures polluantes qui requièrent des métaux lourds comme le chrome, le cadmium ou encore l’aluminium. Aujourd’hui, on constate malheureusement que la plupart des baskets traditionnelles sont fabriquées à partir de pétrole et de cuir.

 Alors pour faire du bien à notre planète, on opte désormais pour des sneakers éthiques, en cuir à tannage sans chrome ou à tannage végétal. Ces baskets responsables sont beaucoup plus respectueuses de l’environnement, mais aussi du travailleur qui les a conçus dans de meilleures conditions.

 D’autres matières peuvent aussi être utilisées pour fabriquer des sneakers éthiques comme le cuir vegan, même si on préfèrera plutôt les cuirs recyclés ou obtenus à partir de matières naturelles. Récemment, on assiste également à la production de sneakers responsables en cuir de daim, apprécié pour sa douceur et son esthétisme.

Localisation des usines

Ce n’est plus un secret : certaines marques font fabriquer leurs paires de chaussures dans des usines pour un prix dérisoire, par des hommes et des femmes, mais aussi des enfants, dans des conditions de travail inadaptées. Elles utilisent des pratiques abusives, notamment en termes d’horaire, mais pas que.

Effectivement, des chaussures à 10€, ça a l’air super ! Le problème, c’est que la réalité en est tout autre : quelqu’un d’autre, quelque part, en paie le prix autrement. Pour proposer des tarifs aussi bas, les salaires des ouvriers diminuent, tandis que leurs conditions de travail se dégradent. On parle alors d’esclavage moderne. Ils peuvent en effet être en contact avec des produits toxiques, travailler dans des ateliers délabrés et plus qu’ils ne le devraient.

Pour y remédier, quelques entrepreneurs choisissent aujourd’hui de produire localement pour assainir leur chaîne de production. En limitant le nombre d’intermédiaires, en assurant de bonnes conditions de travail et en utilisant des matières premières de qualité, ces marques réduisent en même temps leur impact environnemental.

C’est pourquoi il est important de choisir des sneakers éthiques produits en France afin de réduire l’impact environnemental lié aux transports des marchandises, ou à minima dans de bonnes conditions de travail lorsque la fabrication est prévue dans un autre pays.

Initiatives des leaders historiques : Nike, Adidas

Les grandes marques de chaussures les plus connues au monde se penchent également sur la question de la mode éthique. Adidas par exemple, s’est associé en 2015 à l’ONG Parley for the Oceans. À la suite de cet engagement, la marque a proposé quelques modèles de chaussures à base de plastique recyclé. Elle promet d’ici 2024 de n’utiliser que du plastique recyclé pour la fabrication de ses sneakers.

Baskets made in France

Quant à Nike, qui s’est illustré dès 1993 avec son programme Reuse-a-shoe destiné à recycler les baskets en terrains de sport, a annoncé la sortie de sa Space Hippie, fabriquée à partir de matériau provenant de bouteilles en plastique, de t-shirt et débris d’usine. La marque s’engage à réduire de 30% l’empreinte carbone de sa chaîne logistique mondiale d’ici 2030.

Rendez-vous dans quelques années donc, pour en profiter ! En attendant, de nombreuses autres marques se développent et proposent des sneakers éthiques qui riment avec style.

 

Les marques tendances de sneakers éthiques

La marque Balt par exemple, a souhaité inventer les baskets du futur : tendance et respectueuse de l'environnement. L’objectif ici n'est pas d’inventer une basket zéro carbone, car cela est techniquement impossible. Mais de créer des sneakers éthiques, dont l’impact environnemental est divisé par deux ou trois.

C’est le cas également de la marque Iko & Nott, qui a choisi de coopérer avec une association qui accompagne les femmes en demande de réintégration sociale, par l’apprentissage de la couture. Elles créent plus précisément les pochons de protection des chaussures Iko & Nott, recyclables et réutilisables.

N’oublions pas que la mode éthique est aussi celle qui respecte vos valeurs. À vous donc de prioriser les critères qui vous paraissent les plus importants ! Découvrez chaque semaine, notre sélection des meilleures marques à impact sur notre boutique en ligne.

Comments (0)

Laisser un commentaire