Le guide de la crème solaire

L’été approche, le soleil aussi de manière un peu timide mais méfiez-vous, on bronze même à travers les nuages. La première crème solaire a été commercialisée en France en 1936 soit l’année des premiers congés payés. Les modes ont changé au fil du temps, être pâle était signe de richesse à l’époque car montrait qu’on ne travaillait pas à l’inverse des paysans à la peau halée par le soleil lors du travail dans les champs. Aujourd’hui, la tendance s’est inversée et le bronzage est devenu la quête de l’été. Les corps bronzés, sont devenus gage de bonnes vacances passées à lézarder au soleil. Il est cependant très important de se protéger des rayons du soleil lors de l’exposition pour ne pas endommager votre capital soleil ce qui augmenterait vos risques d’avoir un mélanome (cancer de la peau). Mais comment bien choisir sa crème solaire ?

 

Les faits

 

Spoiler alert : les crèmes solaires classiques abîment les fonds marins ! En fait, toutes les crèmes solaires abîment forcément un minimum la biodiversité aquatique. Certaines laissent une flaque huileuse à la surface de l’eau qui empêche les coraux d’absorber les rayons du soleil et provoque ainsi leur blanchiment, d’autres sont létales en quelques heures pour les coraux et elles peuvent également tuer les phytoplanctons (qui fournissent 70% de l’oxygène sur terre on en a donc a priori besoin) !

Leurs composants sont les suivants:

  • des filtres ultraviolets
  • une émulsion (crème ou lotion) ou une / des huile(s)
  • des conservateurs
  • des agents stabilisateurs
  • des anti-radicaux libres (vitamines)
  • des épaississants
  • des agents hydratants

Les nanoparticules contenues dans les crèmes sont nocives non seulement pour l’océan mais également pour vous. D’autant plus que les nanoparticules ne peuvent pas se détecter dans la composition d’une crème donc si un fabricant annonce que sa crème n’en contient pas on ne peut que le croire sur parole.

Ainsi, à ce jour, aucune crème solaire qu’elle soit bio ou non ne peut vous protéger totalement du soleil tout en étant respectueuse de la biodiversité.

 

 

Les conseils

 

On ne vous conseille pas pour autant d’arrêter d’en mettre mais plutôt de suivre les conseils suivants lorsque c’est possible.

  • Le premier conseil est de ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes soit entre 11h et 16h et en réalité le temps d’exposition idéal par jour est de seulement 20 minutes alors molo cet été si vous avez prévu de faire la crêpe sur la plage toute la journée 
  • Évitez de mettre de la crème solaire juste avant de vous baigner, la crème met 30 minutes à pénétrer votre peau, attendez donc 30 minutes avant la baignade ou portez un lycra pour vous baigner et vous protéger du soleil en même temps puis mettez de la crème après la baignade.
  • Si vous nagez proche d’espèces animales ou végétales protégées ne mettez pas de crème et portez plutôt un t shirt
  • Choisissez bien votre crème solaire, certaines sont tout de même moins nocives que d’autres notamment lorsqu’elles ont une étiquette “ocean protect”, choisissez un SPF50 et renouvelez l’application régulièrement 

 

 

Les meilleures crèmes sur le marché

 

Le Spray Solaire Lacté SPF50 de Caudalie

“Sans compromis entre la protection de la peau et la protection de la nature, sa formule est hautement biodégradable et non-toxique pour l'éco-système marin.” Elle respecte les critère suivants:

  • Protège du soleil SPF50
  • Protège du vieillissement
  • Hydrate et apaise
  • Résiste à l’eau
  • Respecte l’éco-système marin

 

                    

Le Lait Solaire Bio SPF50 d’UVBIO

“Grâce à son filtre minéral, la crème solaire Bio UVBIO est plus respectueuse des récifs coralliens. Son grand atout ? Elle ne laisse AUCUNE trace blanche ! Tous les produits UVBIO sont certifiés par Ecocert, Qualité France et Vegan Society et répondent aux engagements du label Cosmébio.”

 

Vous savez tout, plus qu’à choisir où vous allez vous dorer (sans excès) la pilule cet été et avant ça profiter de votre temps pour trouver la meilleure crème possible afin d’être paré pour l’été !

Au passage on vous met le lien du clip Everybody’s free to wear sunscreen de Baz Luhrmann, ôde à la crème solaire mais aussi à la vie ! Les paroles viennent d’un essai écrit par Mary Schmich pour le Chicago Tribune où elle donne des conseils pour la vie: 

https://www.youtube.com/watch?v=sTJ7AzBIJoI


 

Comments (0)

Laisser un commentaire